«

»

oct 03

avatar

Présentation et astuces: Windows 8

Non ce n’est pas de la propagande pro-microsoft. Oui je vais sans doute me faire tomber dessus tant c’est hype de dire que c’est OS est une merde. Non je ne suis pas d’accord.

Voici un bref aperçu de ce nouvel OS (enfin il aura bientôt un an quand même), et quelques astuces pour le rendre meilleur.

Les derniers chiffres du mois de septembre sont sans appel: malgré une nette progression, seuls 7% des PC dans le monde sont équipés de Windows 8, ce qui est un cuisant échec pour Microsoft.

Annoncé comme le messie multi-plateformes, promis comme une alternative au très fashion OsX, à grand renfort de publicité, cette nouvelle mouture de Fenêtres n’a pas encore su trouver son public.

La faute, sans doute, à une interface avant tout pensée pour le tactile qui rend son usage un peu déroutant au début (on peut même dire foireux pour certains menus), et aussi à un trop grand nombre de modification d’interface pour Jean-Patrick Boulu, informaticien chaque 29 février.

Je ne vais pas vous refaire ici le test complet de l’OS, vous trouverez facilement sur le net des dizaines de papiers traitant du sujet. L’idée c’est de présenter mon ressenti et les raison qui m’ont poussé à son achat (oui, vous avez bien lu).

 

  • Modern UI ou l’histoire d’une souris qui voulait des doigts

C’est la plus grande nouveauté de Windows 8, ce que Jean-Marc du marketing a mis en avant: lorsque l’ont boot son PC, on n’arrive plus sur le bureau, mais sur ça:

La fameuse interface Metro, rebaptisée Modern UI pour des histoires de droits, héritée du premier environnement Windows Phone.

Vous avez tous déjà vu cet ensemble de tuiles, dynamiques ou non, paramétrable à l’envie, qui sert désormais d’écran d’accueil en lieu et place de ce bon vieux menu démarrer.

Alors on imagine bien que la firme de Redmond a voulu innover. Pour ceux qui, comme moi, développent leur brioche depuis Windows 3.1, il faut bien avouer que l’ensemble n’a jamais vraiment évolué suite à la première « révolution » Win95.

Depuis la règle était classique: un windows, un windaube, un windows, un windaube…

Après un Seven plus que convaincant, il fallait que la règle soit appliquée et donc Microsoft était attendu avec une bouze. C’est con à dire mais on se demande si cette simple idée n’a pas déjà condamné le bouzin avant même qu’il ne naisse…

Bref, tout ça pour dire que la Modern UI est le premier VRAI changement d’interface depuis presque 20 ans. En mode Jean-Michel Bonnefoi, j’ai attendu de me faire ma propre idée avant de critiquer la bête, mais rien n’y fait: oui, cette interface est faite pour le tactile, non, la souris ne permet pas de l’exploiter sans pousser régulièrement des petits cris sauvages.

On saluera juste l’immense réussite du design, gros point fort de W8. C’est classe, épuré, il y a beaucoup de couleurs et de personnalisations possibles… N’en déplaise aux Apple addict, le temps ou la firme à la pomme avait le monopole du beau est terminé, W8 met une claque graphique à tout ce qui existe actuellement.

 

  • Une belle fenêtre sans poignée

Passé ce premier constat affligeant en termes d’ergonomie, on clique sur la tuile « bureau » (ou on appuie sur l’un des deux boutons windows de notre clavier, bien plus pratique) et nous revoilà en terrain connu.

Bien sûr, on aura toujours à se cogner la charm bar (menu qui se déploie à droite en « balançant » le pointeur en bas à droite…) indispensable pour accéder au menu arrêt, veille, redémarrer… (même si je préfère un bon vieux Alt-F4).

Si vous utilisez un portable avec touchpad multipoint, vous apprécierez sans doute les gestures débiles qui vous font revenir à l’appli précédente, basculer en UI… Bref tout ce qui fait de l’écran d’accueil un enfer à la souris.

Pour le reste, c’est un bureau tout ce qu’il y a de plus normal, même s’il se retrouve castré de son menu démarrer.

Je ne vais pas lister toutes les nouveautés/modifs, je ne vais pas aborder la gestion du réseau domestique qui fonctionne à merveille, ni le nouveau gestionnaire de tâche bien sympa… non rien de tout ça, juste un argument pour provoquer l’achat: la légèreté.

 

  • Une fenêtre en carbone de carton

Je vais prendre pour exemple mon PC de gamer, sur lequel j’ai mis un SSD. Cette petite merveille (si vous avez une chose à mettre dans votre tour, c’est bien ça!) faisait déjà le job sous win7, avec un démarrage en 15 secondes (entre la fin de l’écran test bios, incompressible, et l’arrivée sur le bureau).

Une installation de Windows 8 plus tard, chrono en main, on tombe à… 5 secondes. C’est simple, on passe le test bios, on voit apparaitre le logo windows 8 pendant environ 2 secondes puis hop, nous voilà prêts à taper le mot de passe. Ensuite, c’est de l’ordre de la seconde pour avoir son bureau opérationnel.

Rien que pour ça, le passage à windows 8 est une joie. Pourtant, le programme n’est pas forcément plus léger puisque là où windows 7 mangeait à peu près 20-21 Go d’espace disque, le nouveau en demande un peu plus de 18.

Quoiqu’il en soit, cette légèreté se retrouve partout dans l’OS, tout répond en presque instantané et ce même après plusieurs mois d’utilisation, là où windows 7 se dégradait tout de même assez rapidement, imposant des formatages annuels (voire biannuels) pour garder un PC frais et parfumé.

 

  • Réparer sa fenêtre

Assez de compliments, il est temps de bricoler la bête. Si l’ergonomie est foireuse, comme je l’ai dit, la stabilité, la fluidité et la légèreté de Windows 8 méritent toute notre attention. L’idée, c’est de gommer un maximum de défauts grâce à quelques astuces et en faire un OS tout à fait vivable.

On va déjà tenter de retrouver son menu démarrer et de booter sur le bureau, pour des sensations pures. Pour cela, je vous invite à installer Classic Shell.

Ce petit programme gratuit va vous permettre de retrouver un menu démarrer fonctionnel et entièrement paramétrable, ainsi qu’une arrivée directe sur le bureau après l’écran de login. Tout cela sans perdre l’accès à l’interface Modern UI si vous le souhaitez de temps en temps.

Le plus beau dans l’histoire c’est qu’il ne pèse que 8 Mo et ne grèvera en rien les performance de boot du PC. En bonus, vous pourrez choisir entre un type win xp, win vista ou win 7, et aussi retrouver les barres d’outils à l’ancienne sur IE9 (qui utilise ça encore?) et dans l’explorer windows.

Comme vous le voyez dans l’image ci-dessus, les options de personnalisation sont nombreuses et pratiques.

Il existe d’autres logiciels équivalents, certains sont payants, et Classic Shell reste tout de même le plus paramétrable.

Une fois ce problème réglé, attaquons nous aux charm bars, ces saloperies qui vous feront péter une souris en moins de 3 jours si vous les laissez faire. Pour cela, il y a deux méthodes.

La méthode velue tout d’abord, celle qui nous emmène dans le registre:

  1. Appuyez sur Windows+R (exécuter)
  2. Tapez « regedit »
  3. Allez à HKEY_CURRENT_USER > Software > Microsoft > Windows > CurrentVersion > ImmersiveShell
  4. Faites un clic droit sur la clé « ImmersiveShell » puis Nouveau>Clé
  5. Nommez la nouvelle clé « EdgeUI »
  6. Une fois créée, clic droit sur cette clé et Nouveau> Valeur DWORD (32 bits), que votre windows soit 32 ou 64 bits.
  7. Nommez cette nouvelle valeur « DisableTLcorner »
  8. Refaites la manip du point 6. et cette fois nommez la valeur « DisbleCharmsHint »
  9. Double cliquez sur DisableTLcorner et mettez sa valeur sur 1 (le coin supérieur gauche sera désactivé
  10. Double cliquez sur « DisableCharmsHint » et mettez sa valeur sur 1 (la charms bar sera désactivée dans les coin, vous pourrez toujours la faire sortir en allant dans le coin supérieur ou inférieur droit et en montant ou descendant le pointeur, ou avec le raccourci Windows+C)

Et voilà, poubelle les saloperies. n’oubliez pas de redémarrer le PC une fois les bidouilles de registre effectuées pour que ça prenne effet.

La deuxième solution, moins « Nerd », est d’installer Skip Metro Suite, un petit logiciel qui permet à priori de désactiver à la voler les charms bar, de booter sur le bureau… Mais j’ai pas testé, je préférais la méthode regedit sur le papier.

Quoiqu’il en soit, vous voyez qu’on peut facilement gommer les défauts de Windows 8 pour en faire un Windows 7+, quasi identique mais au boot tellement plus rapide et avec quand même un accès au Modern UI Shell, si ça vous plait.

 

  • La fenêtre 8.1, la solution?

Le 17 octobre prochain, soit dans très peu de temps,  vous pourrez bénéficier de la mise à jour Windows 8.1, nom de code Windows Blue.

Quoi de neuf dans ce premier gros patch? Un nouvel écran de verrouillage (diaporama de vos photos), une personnalisation accrue de l’écran Modern UI (nouveaux thèmes, couleurs, nouvelles tailles de tuiles…), fonction recherche combinée (cherche en même temps ur le PC, le cloud, bing…), amélioration des apps existantes, plus de possibilités dans le split screen (le fait de pouvoir afficher en même temps deux applis en coupant l’écran en deux, comme mail+map par exemple), amélioration du windows app store, possibilité de sauvegarder directement sur skydrive (au lieu de devoir uploader à la main), amélioration de la section paramètres de Modern UI (qui contient désormais tous les items du panneau de configuration), internet explorer 11 (osef), amélioration de l’ergonomie au clavier/souris (à voir ce que ça donne en vrai), un bouton démarrer (oui, le grand retour, ainsi que des possibilités de personnalisation du comportement des charms bar, du hot corner…), amélioration de l’interface de WIndows Explorer, prise en charge native des imprimantes 3D.

Bon, ça fait beaucoup de choses et on voit que les problèmes menu démarrer et charms bar devraient être résolus… Mais personnellement je demande à voir! Si Microsoft parle d’améliorations, d’écoute des consommateurs qui râlent depuis un an face à la philosophie Microsoft (vers le tout tactile, parfaitement inadapté à un usage pro de bureautique),… tout cela pourrait bien n’être qu’un pétard mouillé dans les faits. Wait and see, en attendant vous savez comment faire pour gommer les défauts.

 

  • Jouer dans sa fenêtre

Je ne sais pas si je vous ai convaincu de sauter le pas, de quitter ce bon vieux Seven pour entrer dans l’ère Deisgn, toujours est-il que, une fois optimisé, Windows 8 est un excellent OS, au même titre que son grand frère, en plus véloce, plus réactif à l’usage.

C’est déjà, selon moi, un argument solide en soi.

Après, qu’en est-il des jeux vidéos? Après tout nous sommes tous, ici, des gamers et c’est bien cet usage qui détermine nos choix Hardware et Software pour notre machine chérie.

Je ne vais pas tourner autour du pot, la légèreté de Windows 8, notamment en termes de boot, n’apporte aucun gain substantiel dans les jeux vidéos. J’ai parcouru pas mal de Benchmarks, comme ceux de Hardware PC par exemple, il en ressort un gain qui va du nul aux 4-5% grand max, bref rien de bien concluant.

Pour autant, que va-t-il advenir par la suite? J’avais, pour ma part, fini par délaisser Win XP à l’époque, pour passer à 7, car je m’étais retrouvé plafonné en DirectX 9, avec aucune gestion multicore particulière pour mon i5 tout neuf. Bref, XP ne permettait plus au matos de s’exprimer. On est loin de cette situation avec 7, toujours massivement employé par les PC gamers, mais il va falloir s’attendre à un délaissement progressif de cet OS par Microsoft.

Pourquoi ne pas sauter le pas dès à présent? J’ai fait ce choix, motivé par l’offre de lancement qui m’a fait acheter Windows 8 Pro 64bits pour seulement 30€ en mise à jour depuis Windows 7 (et ça marchait que la licence soit officielle ou pas…)

Alors c’est sûr que là la même mise à jour coûte 280€, mais on peu le trouver en standard OEM pour moins de 100€. Ou bien autrement…

3 comments

  1. avatar
    Slatch

    Nickel l’article !

    Alors avec W8.1, Classic Shell et le fait d’aller dans le registre pour les barres est-il encore utile ou grâce à la MAJ on peut régler tout ça directement dans le menu Windows ?

  2. avatar
    kighafarz

    C’est toujours pareil, ils ont rajouté le bouton Windows sur la barre de tâches du bureau mais ça sert juste à basculer sur l’UI. Mais pour ma part Jai viré les mods, finalement tu t’y fait vite à leur nouvelle interface

  3. avatar
    Slatch

    Okay ca roule merci ;)

Laisser un commentaire